Rodez. Le Rotary soutient l’excellence et l’engagement solidaire

Par Aveyron Digital News Le 14 avril 2019 : voir l’article complet sur www.aveyrondigitalnews.fr
Jeudi 11 avril, un apprenti, une étudiante et leurs familles ainsi que des membres du Rotary se sont réunis au siège du club 16, rue abbé Bessou. L’objectif était de mettre à l’honneur et de soutenir le travail et les actions entreprises par ces jeunes.

Depuis sa création en 1948 sur le piton ruthénois, le Rotary s’est illustré par sa volonté de s’engager aux côtés des jeunes. La finalité est de les accompagner dans leur projet professionnel pour favoriser leur chemin vers l’excellence. Il se singularise aussi en encourageant les individualités ou les groupes dans une démarche de projets solidaires.

Ethan : un couvreur passionné, déterminé et consciencieux
Lors de cette soirée, le Prix des Métiers a été remis à deux personnes. Ethan Calvier de Villefranche-de-Rouergue. Il est apprenti couvreur, il a poursuivi sa formation de CAP Couvreur au sein des Compagnons du Devoir à Colomiers. Celui-ci s’est illustré en remportant la médaille d’or départementale et régionale du concours de meilleur apprenti de France.
Paul Barriac, son maître d’apprentissage, le décrit comme « un jeune passionné, consciencieux, déterminé et qui sait donner de sa personne pour atteindre ses objectifs ». Il précise qu’il est « très fier d’avoir pu accompagner Ethan vers ces succès ». Il va continuer ses études en brevet professionnel de couvreur dans le même centre de formation. Nul doute que la formation de qualité des Compagnons et l’aide du Rotary vont booster la motivation d’Ethan.

Ethan entouré par son maître d’apprentissage et les rotariens.

Maëlys : une professionnelle exemplaire
La seconde nommée pour le Prix des Métiers fut : Maëlys Gleyze de Marvejols. Celle-ci a fait ses études supérieures à Rodez. Elle est titulaire d’un BTSA Anabiotech préparé au lycée la Roque et d’une licence professionnelle animateur qualité sécurité environnement suivie à la CCI de Bourran.
Elle s’est illustrée par la mise en place des analyses de risques au laboratoire départemental d’analyse de la Lozère et la création d’un code de déontologie. Par la suite, elle a reçu le prix de la qualité et de l’excellence opérationnelle en janvier 2019.
Michael Albo, responsable de la licence professionnelle animateur qualité, définit Maëlys comme « rigoureuse, pédagogue, réfléchie, déterminée et humble ». Elle s’est distinguée comme une professionnelle exemplaire. Elle continue son parcours comme assistant qualité sécurité environnement au sein de l’entreprise Crodarom à Chanac. Ce prix permet de récompenser son investissement et son travail.

Maëlys avec ses enseignants de l’IUT, de la CCI et les rotariens.

K-Raid : un défi pour aider les écoles défavorisées d’Europe de l’est
La solidarité fait partie des valeurs intrinsèques du Rotary. Le Prix Servir a pour vocation de récompenser les initiatives relatives à l’entraide. L’association K-Raid, regroupant des étudiantes en kinésithérapie de Rodez, est l’heureuse lauréate.
Son projet est de réaliser l’Europ’Raid pour l’édition 2020. Ces étudiantes ont pour but d’acheminer du matériel scolaire, médical et sportif dans les écoles défavorisées d’Europe de l’Est. C’est une aventure humaine et culturelle lors d’un voyage de 23 jours avec la traversée de 20 pays différents. Ce périple se déroulera avec une voiture incontournable des années 80 : la 205. Un véritable défi s’offre à elles.
Ce prix met en avant leur initiative qui couronne un état d’esprit irréprochable. Perrine, la présidente, confie « qu’aider les autres a toujours été ce qu’elle voulait faire », Julie, la trésorière souligne aussi que « l’humanitaire est une aventure d’aide et de partage avant tout, deux choses essentielles dans son futur métier ». Constance, membre de l’association rappelle que « l’aide est un moteur quotidien pour elle ». Face à cet enthousiasme, le Rotary s’est engagé à les soutenir financièrement. Leurs voitures concourront sous les couleurs du Rotary de Rodez.

Les Rotariens ont un haut souci de l’éthique dans le domaine professionnel. Ils se dévouent pour l’accompagnement des personnes en difficultés. Leur devise « Servir d’abord » est le reflet de cet idéal. La reconnaissance des actions menées par ces jeunes prend alors tout leur sens dans la philosophie rotarienne.

Par Aveyron Digital News Le 14 avril 2019 : voir l’article complet sur www.aveyrondigitalnews.fr